Le prix de l’immobilier à Chambéry

Avant toute installation dans une ville, il est important de comprendre comment se comporte le marché immobilier de cette agglomération ainsi que les prix au mètre carré et son évolution dans le temps.

Des différences de tendances se font sentir aussi au niveau du marché immobilier neuf et ancien avec une marge de prix entre les deux.

Chambéry, une ville attractive encore abordable

Ville de taille moyenne de 66 000 habitants, Chambéry profite d’un prix de l’immobilier relativement doux. Le mètre carré dans l’ancien se négocie aux alentours de 2500/m2, un prix relativement plus attractif que Lyon qui tourne autour de 3850/m2. Pour le neuf en 2017, le prix du mètre carré s’établissait autour de 3270 euros (avec une faible augmentation de 2% par rapport à 2016).

La FNAIM (fédération nationale de l'immobilier) a déclaré une hausse de plus de 10% des transactions immobilières sur les deux départements de Savoie. Une très forte hausse des transactions a été visible pour le Sud de l’agglomération chambérienne et pour Aix-les-Bains.

Une situation géographique et des voies de circulations dynamiques

La situation géographique n’est pas neutre dans cette envolée des transactions immobilières. Aix-les-Bains notamment est à mi-chemin entre Chambéry et Annecy ou Genève. Une position idéale pour des ménages travaillant dans deux villes différentes.

Les voies de communications (autoroutes et trains) permettent des trajets quotidiens dans de plus grandes villes (Annecy, Genève, Grenoble etc …) Il est donc logique que les Parisiens, Lyonnais, cadres ou retraités vendent leurs biens dans ces grandes villes pour s’installer en Savoie à la recherche de nouveaux challenges professionnels ou pour profiter d’une retraite avec un meilleur cadre de vie.

Une offre qui se raréfie

Même si Chambéry à tout de l’emplacement idéal grâce à des prix au mètre carré compétitifs et un équilibre de vie personnelle/professionnel rêvée, l’offre disponible en neuf comme dans l’ancien est en train de se tendre

Dans le neuf, les terrains disponibles à la construction sont de plus en plus rares et les demandes de permis de construire sont longues à être acceptées. Les biens immobiliers dans le neuf sont aujourd’hui en sous-quantité par rapport à la demande qui augmente. Les professionnels de la promotion immobilière comme Cristal Habitat l’ont bien compris et pallient à ce manque en proposant tout au long de l’année 2018 des programmes immobiliers neufs.